ENTRETIEN AVEC MARION ROGER

D’octobre 2010 à avril 2011, Marion Roger (2010) fait son stage de formation humaine au sein de l’association « L’enfant@l’hôpital ». Elle y vit une expérience humaine tellement forte qu’après cette période elle reste en relation avec l’équipe qui pilote cette association, lui apporte régulièrement son concours et en assure aujourd’hui la vice-présidence aux côtés de son président, Alexis Damassiez (2003). Elle explique en quoi ce stage et cet engagement font partie intégrante de son quotidien.

Maud MARIN, bénévole à Valence

Dans une de ses réponses aux questions des jeunes de la SEM de Valence, Georges des Castors Trotteurs a répondu :

"Notre voyage s’achève bientôt mais le voyage de la vie lui continue".

Cette phrase résonne en moi et donne encore tout son sens à mon activité à L’enfant@l’hopital. Je suis ravie de faire partie d’un bout, d’une escale du voyage de la vie de ses jeunes qui nous attendent et s’émerveillent devant Kolibri et les échapées qu’il propose.

Maud MARIN, bénévole à la SEM de Valence

Catherine PERICAUD, bénévole à Limoges

Je suis bénévole de l’association "L’enfant @ l’hôpital" depuis 2008.

Kolibri est un outil formidable et permet aux enfants hospitalisés de s’évader. On s’aperçoit que ces enfants sont très demandeurs d’activités qui leur permettent d’être actifs et créatifs.

Je suis ravie de les accompagner chaque semaine dans ces évasions.

Catherine PERICAUD, bénévole à l’hôpital de Limoges

Le commandant de la promotion X2007

Le commandant de la promotion X2007 écrit à l’association

"Merci madame pour la chaleur de vos voeux et leur enthousiasme. Je suis très fier de voir la qualité de l’engagement des X (Note du webmestre : élèves polytechniciens) : mais comment ne pas être complètement investi dans un projet aussi riche que celui de l’enfant à l’hôpital.

Lucille Mainguy

Ancienne étudiante du CFP (Centre de Formation Pédagogique) des Lasalliens à Paris, Lucille Mainguy a effectué son stage de fin d’étude au sein de l’association "L’enfant @ l’hôpital", dans le cadre de son master 2 "cultures et société", spécialité action éducative internationale, médiation sociale et ouverture interculturelle.

Au cours de ses déplacements dans les services pédiatriques et dans les instituts médico-éducatifs, Lucille a constaté que l’association offrait un outil d’apprentissage pertinent aux enfants hospitalisés ou en situation de handicap.

Hamza, stagiaire de l’école polytechnique

Dans son rapport de stage, Hamza, stagiaire de l’école polytechnique, écrit :

"J’ai beaucoup apprécié mon stage au sein de l’association « L’enfant @ l’hôpital ». J’ai énormément appris d’un point de vue humain au contact des membres de l’association, des instituteurs et membres du personnel hospitalier ainsi qu’au contact des enfants.

Christine Goupy Animatrice des ateliers d’écriture

« Voici deux mois, je mettais en place l’atelier d’écriture à l’hôpital Bellevue, dans le service des adolescents atteints de troubles du comportement alimentaire. Dès la première rencontre avec ces jeunes filles de 15 ans, j’ai senti combien cet atelier serait bénéfique pour elles. Mon but était de créer un espace, leur espace, où chacune pourrait s’exprimer, imprimer ses émotions, ses désirs, ses révoltes, s’évader, laisser aller son imaginaire, lâcher prise.

Ce que les ateliers d’écriture apportent aux adolescents hospitalisés…

« Comme vous le savez, Mme Goupy anime depuis bientôt 10 mois auprès des enfants et adolescents hospitalisés dans notre service, en situation dite de « crise », un atelier d’écriture particulièrement apprécié de ceux-ci.

En effet, au travers des mots et du jeu libre de leurs associations, ces enfants et adolescents en souffrance apprennent ainsi à découvrir ou à redécouvrir leur vécu intérieur, leurs émotions, tout en prenant plaisir à les exprimer et à créer d’autres ressentis.

Le papa de victor

En réponse à un mail dans lequel une stagiaire lui envoyait les résultats d’une séance (BD, films...), un parent écrit :

Bonjour et mille merci pour votre retour et votre engagement pour accompagner les enfants malades dans cette difficile épreuve. Vous avez toute ma reconnaissance. Bien à vous.

Les parents de Laure

« Pendant son hospitalisation, une dame charmante est arrivée dans la chambre de Laure. Elle s’est présentée : Elisabeth Blazy : institutrice de l’hôpital Arnaud de Villeneuve.

Laure a commencé à travailler avec elle sur ordinateur portable : le rêve pour elle. Elle a commencé à avoir une mine rayonnante. Bien que sa maladie soit grave, elle oubliait, et moi aussi je dois dire, sa gravité.

Pages