L'association en images

L'association en images

“Apprendre, c’est guérir un peu” Anne Dunoyer de Segonzac, Fondatrice et déléguée générale de l’association L’enfant@l’hôpital

Depuis plus de 30 ans, l’association L’enfant@l’hôpital utilise toute la richesse des nouvelles technologies pour apporter la culture et l’évasion aux enfants et adolescents malades ou handicapés, hospitalisés dans toute la France.

Depuis 2010, l’association a élargi son champ d’action aux élèves en voie d’exclusion de collèges en grande difficulté.

Pour permettre à tous de lire, écrire, compter et apprendre malgré tout, l’association a développé Kolibri, une plate-forme interactive. Kolibri permet des dialogues entre les enfants, des explorateurs aux quatre coins de la planète, et de joyeux savants ou artistes passionnés. Cette application web unique propose également devinettes mathématiques, découverte de la peinture ou de la musique, et reportages sur les pays, les animaux, les métiers...

Pour les adolescentes anorexiques hospitalisées, l’association a mis en place des ateliers d’écriture qui leur permettent d’exprimer des émotions enfouies. Sur le terrain, de jeunes volontaires, en particulier polytechniciens en service civil, animent avec Kolibri des ateliers bâtis sur mesure pour des enfants seuls, en groupe ou en classe.

Présente dans toute la France auprès de 50 services hospitaliers et centres de rééducation, mais aussi de 5 collèges fragiles, l’association aide chaque année plus de 3000 enfants et leurs enseignants à surmonter leurs difficultés et apprendre autrement. C’est l’aide de ses partenaires privés et publics qui permet à l’association de répondre à la demande. Le travail de l’association L’enfant@l’hôpital est unique au monde. C’est pourquoi, parmi de multiples distinctions, elle a été lauréate du 1er prix mondial de la création de contenu Internet contre l’exclusion, du Lutèce d’or et de l’e-volunteering. L’association est agréée par le Ministère de l’Education Nationale et reconnue à caractère exclusif de bienfaisance.